HENRI BAND
C’est…

Dossier de presse à télécharger

…treize années d’aventures incroyables à vivre et survivre à l’impossible. Treize années à sillonner les routes du Québec, en quête de gros fun noir et en prêchant la bonne nouvelle du ‘’Rock’n roll de campagne’’. Un rock gaillard, un rock agricole, un rock inspiré par l’homme,
sa fiancée, son histoire et sa planète.



…la plume d’un grand bonhomme de rêveur, Robert Simard, historien de formation, conteur de la modernité, amant de la liberté et mauvais danseur.

…un rythme infernal tenu à cœur abattu par un Jurassik Dan, Daniel Gagné, fervent cogneur du Big Bang Burger Bar Band.

…s’enorgueillir d’une basse méticuleuse et joyeusement arrosée d’un Stéphane cantaloup Arseneau.

…la hardiesse du piano canadien de l’oncle Rosaire, Christian Légaré, infâme organiste et abuseur d’accordéon.

…mordre à plein pic dans les cordes d’une guitare électrique inébranlable
(ancienne de préférence) manipulé avec une grande dextérité par l’unique ti-loup,
Benoît J. Desjardins, waiter et cie.

… une discographie comprenant les albums :
HENRI I (paru en 1993 sur étiquette BAYART)
HENRI II (paru en 1995 sur étiquette MPV)
HENRI III (paru en 1998 sur étiquette MPV)

…quatre vidéos :
’’Le fou du roi’’ (1993), ’’Le bum de la campagne’’ (1995), ’’Promesse d’ivrogne’’ (1996), ’’Conte d’amour et de boisson’’ (1996).

…plus de 200 spectacles présentés aux quatre coins de la province de Québec (et un à Ottawa) dont :
-les Francofolies de Montréal (scène ’’Le Monde Trad Desjardins’’ en 2002 et scène TVQ – Air Transat en 1995).
-le Festival International de Musique Incroyable de St Fortunat en 2002 et 1997.
-le grand spectacle de la St Jean au parc Maisonneuve le 24 juin 1998.
-le Medley (participation au spectacle de financement du film ’’15 février 1839’’ de Pierre Falardeau) le 15 février 1999
-le Spectrum de Montréal en 1997 (prestation lors du lancement de l’album
’’Libre à vous’’ des Souverains Anonymes.

…plusieurs 1ière parties dont :
Les Cowboys Fringant au Parc Jarry à l’été 2002,
Alana Myles à Bonaventure en 2000,
Jean Leloup à Bonaventure en 1999,
Bruno Pelletier Ville La Salle en 1999.

…à ce qu’on dit :

’’Le groupe Henri Band survoltait la musique traditionnelle bien avant que les expressions
« musique trad » ou « trashionnelle » existent. C’est donc avec un plaisir non dissimulé qu’on apprend que la gang à Robert Simard est encore de ce monde et toujours prête à proposer son « rock agricole » le genre à tarir le lait des vaches et à favoriser l’emploi du houblon fermenter ! ’’
-Marie-Christine Blais La Presse 28/07/02

’’La richesse musicale de Henri Band n’a d’égale que la profondeur des textes de Robert Simard.’’
’’Henri Band, l’un des secrets les mieux gardés du rock québécois.’’
-Patrick Gauthier Journal de Montréal 29/12/98

’’Henri Band se situe entre la fraicheur d’une bande de ti-culs qui en vireraient toute une et une formation au sommet de son art maîtrisant ses effets comme le plus dextre des magiciens.’’
-Ramon Vitesse ICI Montréal 02/07/98

’’Il faudra bien, un jour ou l’autre, écrire un livre à propos du Henri Band. Il faudra bien immortaliser ces histoires de fans déchaînés, ces histoires de folies furieuses. Il faudra raconter cette histoire du petit groupe encore boudé des grandes FM qui, malgré tout, parvient à remplir les salles et à semer le délire. Autrement dit : le Henri Band est certes le plus inconnu des groupes connus du Québec.’’
-Richard Labbé La Presse 27/06/98

‘’À vos bières ! Prêts ! Paquetés !’’
-François Gourd FIMI St Fortunat 1997.


Copyright ©2006 Henri Band